• Hortense

Comment se débarrasser du syndrome de l'objet brillant

Le syndrome de l’objet brillant c’est la tendance que l’on a à être toujours attiré par la nouveauté.


Dès que quelque chose sort sur le marché, l’attrait de la nouveauté nous gagne et nous avons tendance à le vouloir !


Dans le cadre de la perte de poids, c’est le fait de sauter sur le dernier régime (miracle) à la mode.


Du coup ce qu’il se passe c’est que l’on fonce tête baissée, on achète programme sur programme, on le fait à moitié ou bien parfois pas du tout (combien j’ai rencontré de personnes qui avaient acheté un abonnement avec une application de régime mais ne s’en était jamais servi) et au final nous avons perdu beaucoup d’argent mais pas beaucoup de kilos !





Du coup on s’en veut et on commence à se blâmer soi en pensant que cela ne marchera jamais, que l’on n’y arrivera jamais et que l’on est condamnée à être en surpoids toute sa vie.


Si vous vous reconnaissez là-dedans, rassurez-vous, vous n’êtes pas seuls et c’est normal !


Notre cerveau fonctionne ainsi.


1- Pourquoi sommes-nous sujets au syndrome de l’objet brillant


1a- Cette fois c’est la bonne


Cela fait des années que nous essayons de perdre du poids sans grand succès et même plutôt avec un bon taux d’échec puisqu’on reprend presque toujours plus que ce que l’on avait perdu et on se demande quand cette spirale infernale va s’arrêter.


Et là, arrive sur le marché un petit nouveau, avec forcément une nouvelle approche, jamais vu auparavant et on se dit banco, le problème avant c’est qu’il n’existait pas encore LA méthode mais ça y est, elle est là, je fonce, cette fois ça va marcher.


Ce qu’il faut savoir c’est que les « vendeurs » savent utiliser les mots pour vous convaincre et du coup c’est normal d’être vraiment tenté et d’avoir envie de succomber mais j’aime bien garder à l’esprit cette interrogation : si c’est vraiment LA méthode miracle qui va révolutionner la perte de poids, pourquoi il me vend ça 19.99 euros ?




1b- Notre cerveau a deux mots d’ordre : rapidité et moindre effort (ça fait 4 mots d’ordre 😉)


SI nous sommes parfaitement honnêtes avec nous-mêmes, une partie de nous sait très bien que le vrai problème ça n’est pas ce que l’on mange mais pourquoi on le mange.


Ce que je veux dire par là c’est que payer pour qu’une fois de plus on nous dise qu’il va falloir manger moins de chocolat et plus de salade n’est pas vraiment la solution.


Si vous avez essayé ne serait-ce que quelques fois de perdre du poids, vous savez ce qu’il faut faire le truc c’est que vous n’arrivez pas à le faire et vous commencez à comprendre que c’est peut-être lié à votre célibat qui vous pèse ou à ce boulot qui vous en demande trop…


Sauf que ça fait peur d’aller remuer tout cela et même si vous commencez à comprendre qu’il y a surtout un travail de fond à faire, votre cerveau reptilien, lui, voit dans ce nouveau régime un moyen de faire simple (on ne va pas commencer à sortir de notre zone de confort en essayant de changer de boulot voyons !) et sans trop d’effort !


1c- le réveil de la peur


Chaque nouveau régime, chaque nouveau programme vient réveiller notre peur de ne jamais nous en sortir et de ne jamais réussir à avoir le corps que l’on désire.


Cette peur d’échouer à avoir le corps que vous désirez vous pousse en permanence vers le nouveau programme.


Au fond vous savez très bien que le problème est ailleurs et que ce régime (comme tous les autres) ne va pas venir le régler mais la peur de ne jamais réussir à perdre est plus forte et vous pousse toujours vers LE nouveau truc.


Ce que vous voulez vraiment au final c’est retrouver une relation simple avec la nourriture mais vous ne savez plus comment y parvenir et vous ne vous faites plus confiance car à chaque nouveau régime, vous vous laissez tenter.


Je vous propose quelques pistes pour sortir de ce syndrome et régler une bonne fois pour toute le problème.


2- Sortir du syndrome de l’objet brillant


2a- Se recentrer sur l’objectif à long terme


On dit qu’il faut apprendre de nos expériences, alors demandez-vous ce que vous voulez vraiment à long terme.


Je sais que là on vous propose peut-être de perdre 10 kilos en 2 mois après les fêtes.


Posez-vous deux minutes, combien de fois vous l’a-t-on promis ? Combien avez-vous perdu réellement ? Depuis combien de temps vous fait-on miroiter cela pour finalement que des « échecs » ?


La stratégie que vous avez aujourd’hui c’est perdre du poids rapidement à court terme (et vous avez cette stratégie depuis de nombreuses années) et le résultat à long terme c’est qu’aujourd’hui vous avez 10 kilos de plus que le jour où vous avez fait votre premier régime.


Clairement votre stratégie court terme ne sert pas le long terme, que voulez-vous donc à long terme ?


2b- Que voulez-vous vraiment ?


Cela rejoint cette histoire d’objectif long terme mais demandez-vous ce que vous voulez vraiment ?


Avoir perdu 10 kilos dans deux mois (en sachant que vous allez probablement tout reprendre et passer deux mois compliqués) ou bien retrouver une connexion à votre corps, apprendre à lui faire du bien et accepter votre rythme et vous lâcher la grappe ?


2c- Rationaliser


Je vous le répète mais pensez-vous vraiment que si ce nouveau programme est LA solution que tout le monde attend pour perdre du poids, elle est si « simple » et « bon marché » ?


Le mec qui l’a inventé c’est mère Thérésa ou bien il a su simplement utilisé les mots pour vous prendre dans ses filets et après tout c’est le jeu.


Posez-vous juste 5 minutes pour vous demander si cela vous semble cohérent, logique, sensé ?


2d- Ralentir


Je sais que vous voulez perdre du poids et que vous aimeriez avoir une baguette magique pour que les 20 kilos en trop s’envolent comme ça, on remet les compteurs à zéro, on prend un couteau coupe graisse pour couper tout ce qui dépasse et maintenant vous êtes prêts pour arrêter les conneries et perdre vos kilos.


Oui vous voulez que ça aille vite, car vous pensez que vous serez plus heureux sans vos kilos en trop, que vous aurez plus confiance en vous, que vous allez enfin oser…


Il y a 10 ans, quand vous avez entrepris votre premier régime, vous pensiez en finir en quelques semaines, 10 ans après le problème a grossi et c’est pire qu’avant, vous n’êtes plus à quelques semaines prêt.


Posez-vous, rationalisez, respirez, regardez le long terme et allez-y tranquillement et pas à pas…



Vous avez compris ce qu’est le syndrome de l’objet brillant et vous vous êtes peut-être reconnus là-dedans ! Je vous le rappelle vous êtes juste humains, c’est bon signe 😉


La question que j’ai envie que vous vous posiez c’est que voulez-vous vraiment ? Comment pensez-vous y parvenir vraiment ?


Je pense que vous savez que la réponse ne se trouve pas du côté des régimes car les régimes fonctionnent mais pas sur le long terme et vous savez pourquoi.


J’ai créé pour vous une mini-formation gratuite : 3 clés pour perdre du poids durablement ‘et se lâcher la grappe) pour vous aider à sortir du syndrome de l’objet brillant !


Découvrez mon podcast pour aller encore plus loin dans la question de la perte de poids et du rapport à l'alimentation !


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout