• Hortense

Je pense trop !

Mis à jour : 1 avr. 2020

Le cerveau filtre


Notre cerveau reçoit des milliers d’informations en permanence, grâce à nos cinq sens, qu’il filtre et trie. Nous n’avons pas conscience de tout ce que nous voyons, entendons, sentons, ressentons, goûtons. C’est d’ailleurs pour cela que si l’on choisit de faire de la méditation et de se focaliser sur les sons autour de nous, on réalise tout à coup que la trotteuse de notre montre est en réalité très bruyante 😂


gif

De plus en plus d’auteurs, de chercheurs, de médecins et thérapeutes parlent des zèbres, Hauts Potentiels, sur-efficients mentaux, surdoués… Il y aurait parmi nous des personnes dont le cerveau fonctionnerait différemment, ce qui conduirait à ce sentiment que cela ne s’arrête jamais là-haut !



Les zèbres


C’est mon cas et c’est pour cela que j’ai voulu vous en parler aujourd’hui. Je choisis d’appeler ces atypiques du bulbe des zèbres, terme inventé par Jeanne Siaud-Facchin, moins connoté que d’autres termes comme surdoués ou sur-efficients que je n’affectionne pas beaucoup…


J’aimerais préciser avant tout qu’être un zèbre ne signifie pas être meilleur, avoir mieux réussi ou un avenir plus brillant. Cela n’est en rien une supériorité quelconque ! Bien au contraire, beaucoup de zèbres souhaiteraient troquer leur cerveau contre un autre !


J’ai du mal à aborder ce thème car on a bien souvent l’impression qu’oser affirmer que l’on est un zèbre revient à avoir les chevilles un peu trop enflées. C’est donc avec beaucoup de difficultés et d’appréhensions que j’écris ce billet aujourd’hui.


J’ai choisi d’en parler car j’ai longtemps souffert et souffre encore parfois de ce cerveau qui tourne à plein régime sans jamais s’arrêter ! Combien de fois n’ai-je pas rêvé de trouver le bouton off ? J’ai cherché, lu sur le sujet, écouté des podcasts et compris qu’en fait, je n’étais ni folle, ni anormale, mon cerveau fonctionnait juste différemment. Beaucoup de personnes ont ce sentiment, souffrent en silence, n’osant pas aborder le sujet avec leur entourage par peur d’être raillées et jugées.

Pourquoi (moiiiiiiiiii) ?


Donc si vous aussi vous avez l’impression que vous pensez trop, êtes au bord de l’épuisement et ne vous sentez pas toujours « normal » avec tout cela, peut-être trouverez-vous des clés de réponses par ici 👇


  • Les 5 sens des zèbres sont plus développés et plus en alerte que la moyenne. Ça n’est pas vrai pour tous les zèbres et chaque zèbre est différent mais cela peut-être l’une des particularités. Ils ont donc une sensibilité plus importante au bruit, à la lumière, aux odeurs… ils reçoivent plus d’informations à traiter au niveau cérébral et sont sollicités en permanence.

  • Le cerveau est séparé en deux hémisphères, le cerveau gauche : analytique, logique… et le cerveau droit : intuitif et émotionnel. Cette théorie est parfois controversée mais elle me parle donc je vous la partage. Chez les zèbres, le cerveau droit est plus développé que chez les autres, leur pensée est en arborescence (ça part dans tous les sens et ils font des connexions là où d’autres n’en verraient pas) et est gouvernée par l’émotionnel et l’affect. Les zèbres sont donc souvent hypersensibles et peuvent avoir de vraies difficultés à gérer leurs émotions.



J’ai par exemple arrêté de suivre l’actualité, au risque de me présenter comme l’inculte que je suis en société si l’on aborde la politique, l’économie ou autre, car je ne pouvais pas regarder 5 minutes de nouvelles sans fondre en larmes.



  • Enfin, une autre particularité des zèbres, en plus d’avoir un cerveau droit plus développé, est que ses deux hémisphères cérébraux communiquent plus ensemble et plus rapidement car l’influx électrique va plus vite.



gif

Voilà un petit aperçu de ce qu’est un zèbre, je suis sûr qu’au début vous imaginiez plutôt à une sorte de cheval (ou d’âne) rayé noir et blanc… vous voyez que finalement tout est donc une question de point de vue 😊










Et voilà pour ce tout premier article de blog de ma vie (youhouuuuuuuuuuu) ! Incroyable mais vrai, elle l'a fait !

gif

44 vues0 commentaire