• Hortense

Je pense donc je mange


Quand j’ai découvert Brooke Castillo (mon premier contact avec le monde du coaching) et son modèle (je vous en parle tout de suite après) j’avais l’impression qu’elle avait révolutionné le monde !


Et puis un jour, j’en ai discuté avec une amie coach (foncez la découvrir) qui est passionnée de philosophie et qui m’a parlé du stoïcisme et du fait qu’ils disent la même chose que ce que j’ai découvert depuis l’antiquité !


C’est là depuis la nuit des temps et pourtant on ne veut pas le voir alors je vais aujoud’hui en rajouter une couche et vous montrer comment notre système de pensées influence absolument toute notre vie de nos disputes de couple jusqu’à ce que l’on met dans notre assiette !





1 - le modèle de Brooke Castillo (et tous les autres)


Brooke Catillo, dont je vous ai parlé plus haut, a établi un « modèle » autour duquel s’est construit tout son coaching et c’est ce modèle que je vais partager aujourd’hui avec vous.


C’est l’outil de coaching le plus puissant que je connaisse et pourtant le plus simple (d’apparence).


Ce qu’il faut comprendre avant tout c’est que les circonstances de la vie (c’est-à-dire tout ce qui nous arrive) sont neutres.


Ce qui fait que l’on en aura une expérience plus ou moins positive ce sont les pensées que l’on a par rapport à ces circonstances.


Ces pensées vont nous conduire à un état émotionnel, on va se sentir d’une certaine manière et la cause de ces émotions, ce sont les pensées et non pas les circonstances !


L’état émotionnel dans lequel on est va nous conduire à agir ou à ne pas agir d’une certaine façon.


Et vos actions ou inactions sont ce qui apportent des résultats dans votre vie, vous êtes là où vous êtes aujourd’hui suite à une succession d’actions/inactions.




  1. 2- Vos pensées ne sont pas LA réalité mais VOTRE réalité


Une pensée c’est un assemblage de mot dans notre tête. Une succession de sujet, verbe, complément qui forme une phrase qui nous vient à l’esprit.


Nous avons plus de 60000 pensées par jour.


Les pensées que l’on a ne sont pas la réalité, on peut se faire tout un cinéma à partir de rien et se rendre compte ensuite que l’on a eu tort depuis le début et pourtant on se créé un scénario dans lequel on est capable de s’enfermer tant nous sommes persuadés que nos pensées sont la réalité.


Nos pensées ne sont pas la réalité, parfois on le réalise, quand on se fait des films et que finalement on se rend compte que l’on avait tort, mais dans bien des cas nous ne le réalisons pas et nous nous accrochons à nos pensées comme à LA vérité absolue.


Nos pensées créent notre réalité mais ne sont en rien la réalité.


  1. 3- Fusion VS défusion



Tant que l’on n’admet pas que nos pensées ne sont pas la réalité, nous nous y accrochons comme à LA vérité et nous « fusionnons » avec elles, cela veut dire que nous ne font plus qu’un avec, nous ne les questionnons plus, c’est ainsi, et nous n’arrivons plus à y voir clair dans ce qui est réel ou pas.


Pour réussir à prendre du recul, nous devons défusionner de ces pensées, accepter qu’elles ne sont pas forcément vraies et accepter qu’elles ne sont que des pensées, c’est-à-dire une suite de mots qui nous vient à l’esprit.


Si nous ne nous efforçons pas de regarder du côté de nos pensées et de ne plus les prendre pour argent comptant, nous laissons notre cerveau prendre le dessus et nous nous laissons envahir par les émotions qui en découleront et donc agissons en conséquence et obtenons les résultats qui découlent de cette pensée.


Vous vous demandez peut-être pourquoi vous n’arrivez toujours pas à perdre les kilos en trop que vous traînez depuis des années comme un boulet ?

Pourtant vous avez TOUT essayé, tous les régimes, toutes les pilules, tous les sachets ou plats préparés…


C’est qu’à un moment votre cerveau prend le dessus, vous balance des pensées auxquelles vous croyez et vous vous sentez de telle ou telle manière qui vous pousse à trop manger et à prendre du poids ou du moins ne pas en perdre…


  1. 4- Comment s’en sortir


La première chose à faire c’est de comprendre comment cela fonctionne, de prendre conscience que nos pensées sont à l’origine de tout et d’apprendre à les repérer.


La deuxième étape c’est de questionner la véracité de ces pensées, admettre qu’elles ne sont pas la réalité et que ce sont elles qui apportent les résultats que l’on a aujourd’hui dans notre vie.


La troisième étape c’est de comprendre d’où viennent ces pensées, d’où elles tirent leur origine.


La quatrième étape c’est de se demander si les résultats que l’on a aujourd’hui nous conviennent.


La cinquième étape c’est de reprendre le pouvoir sur nos pensées et d’arrêter de laisser notre cerveau tout diriger sans le gérer, pour enfin avoir les résultats que l’on veut dans notre vie.


  1. 5- la perte de poids dans tout cela


Les régimes classiques ne sont basés que sur le passage à l’action, on nous propose de manger tel ou tel aliment, de faire tel ou tel exercice et c’est tout.


Alors nous en bon petit soldat on le fait, sauf que l’on s’essouffle rapidement car on a des pensées qui ne vont pas dans le sens de ces actions.


On pense que l’on est moche, que de toute façon on y arrivera jamais, que l’on ne sera jamais mince, on se sent alors démotivé, triste, abattu et du coup on commence à « craquer », à ne plus suivre le régime, on reprend du poids et cela vient confirmer nos pensées que l’on n’y arrivera jamais, que l’on ne sera jamais mince…





L’objectif maintenant n’est pas de se flageller en se disant que c’est notre cerveau le salaud et que l’on est nulle de l’avoir laissé nous diriger pendant tout ce temps mais plutôt de ramener de la conscience dans ce que l’on fait.


Nos pensées ne sont pas la réalité mais elles créent NOTRE réalité, il est temps d’aller travailler dessus pour que notre réalité soit celle que l’on choisit et non pas que l’on subit.


Si vous voulez en savoir plus sur ce qu’il se passe entre vos deux oreilles et que vous voulez une bonne fois pour toute perdre vos kilos en trop sans pour autant vous remettre au régime et repartir dans le yoyo habituel, n’hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter !


Et si vous avez envie de vous marrer tous les mercredis en même temps que vous apprenez comment vous fonctionnez et pourquoi vous n’avez pas réussi à maigrir depuis toutes ces années, n’hésitez pas à vous abonner à mon podcast.