• Hortense

5 raisons de s'éveiller à la spiritualité !

Nous parlons de plus en plus de spiritualité et c’est devenu assez courant de voir des personnes parler de vies antérieures, d’énergie des pierres, de sortie de corps…


Bon cela ne court pas encore les rues mais j’ai eu récemment deux fois des voisines au restaurant qui parlaient de ces sujets et je m’en étonnais, me rappelant le film « un indien dans la ville » dans lequel Arielle Dombasle était moquée à parler de chakras et de méditation.


Au delà des modes, des tendances, il y a une phrase que j’affectionne tout particulièrement


«  nous ne sommes pas des êtres humains ayant une expérience spirituelle. Nous sommes des êtres spirituels ayant une expérience humaine. »

A mes yeux, l’Homme est composé d’un corps, d’un esprit et d’une âme et l’harmonie des trois, prendre soin des trois est l’une des voies vers la sérénité et le bonheur, même si le bonheur ne sera jamais là 100% du temps et que ça n’est absolument pas souhaitable car le bonheur sans le malheur n’est plus le bonheur.

La spiritualité, à mes yeux, c’est l’élévation de notre conscience, la connexion au monde invisible, à tout ce que l’on constate et que l’on n’explique pas. Que cela soit vrai ou pas importe peu tant que cela me permet de mieux vivre et d’avoir une expérience de la vie plus riche et pleine de sens.

J’ai donc envie de vous partager ici, 5 bonnes raisons de s’éveiller à la spiritualité, sans pour autant chercher en premier lieu à prouver que le monde invisible existe et que nous sommes plus qu’un corps, car au fond, je trouve que ce qui importe à la fin de la vie c’est de savoir si nous avons eu une vie épanouissante et enrichissante, si la spiritualité l’a permis, et elle le permet à mes yeux, alors c’est gagné et c’est ce qui compte.


1- La spiritualité permet de prendre du recul

Lorsque l’on s’éveille à la spiritualité et que l’on choisit de croire que l’on est plus qu’un corps. Nous prenons du recul sur nos vies.

Si nous partons du principe que notre vie a un sens et que notre vie n’est pas juste de naître, travailler, souffrir, prendre du plaisir et mourir.


Nous allons chercher ce sens dans toutes les situations, comprendre pourquoi nous sommes là, quelle est notre « mission » sur terre, ce que nous avons à vivre, expérimenter, et indéniablement nous prenons du recul sur notre situation et à partir du moment où l’on va « s’élever », il est plus facile de faire face et d’avancer.

Nous apprenons alors à gérer nos émotions (apprendre à gérer ses émotions) et nous avons beaucoup moins l’impression de subir notre vie.


Nous passons de spectateur de la vie à acteur.




2- La spiritualité permet l’apaisement



L’un des moyens de développer sa spiritualité va être le silence, le recul, la prière, la méditation, peu importe la spiritualité que l’on a, la religion à laquelle on croit, si nous choisissons d’appartenir à une religion, dans chaque pratique spirituelle il y a la notion de silence, de vide intérieur, de méditation.

La méditation, car c’est ce que je pratique, permet l’apaisement.


C’est un outil extrêmement puissant qui va permettre de se détacher de ses pensées et de créer petit à petit l’espace entre nos pensées et nos émotions.

Nos pensées sur les circonstances de la vie sont ce qui créent nos émotions mais tout cela se passe tellement vite dans notre tête qu’il est difficile de saisir les pensées.


Nous pensons même souvent que l’événement a déclenché l’émotion et nous oublions que ce sont les pensées entre les deux qui ont créé l’émotion (découvrir l'indépendance émotionnelle)


La méditation permet de ralentir le mental, de prendre conscience de nos pensées et permet avec le temps de saisir nos pensées au vol, avant que l’émotion ne survienne, de faire pause et de pouvoir ensuite choisir de nouvelles pensées pour pouvoir vivre une vie émotionnelle plus sereine et moins subie.

3- La spiritualité permet de se reconnecter au moment présent

Développer sa spiritualité, la prise de recul, pratiquer la méditation permet de se connecter au moment présent.


Dans le moment présent, il n’y a pas de soucis.


Arrêtez vous un instant, là, maintenant, dans votre lecture. Connectez-vous au moment présent, êtes-vous stressés ?


Vous l’étiez peut-être il y a 10 secondes en pensant à tout ce que vous avez à faire de mieux que de prendre le temps de lire cet article, vous étiez peut-être triste car vous repensiez, tout en lisant cet article, à votre dernière dispute…


Sauf que si vous vous connectez vraiment à l’ici et maintenant, il n’y a aucun souci. Nos soucis viennent du passé que nous ressassons ou du futur que nous anticipons.

Se connecter au moment présent c’est se libérer de ses soucis.

4- La spiritualité permet de développer son intuition

Nous sommes très souvent envahit par notre mental.


Ce que j’entends pas mental c’est notre ego, notre fonctionnement instinctif d’être humain, nos réactions vives face un événement, nos certitudes construites à partir de biais cognitif, à mes yeux notre mental nous éloigne de la spiritualité.


Au delà du mental, il y a l’intuition, ce savoir supérieur, ces pensées fugaces que l’on a, que l’on écoute peu la plupart du temps et qui viennent d’ailleurs, de notre âme, de notre conscience.

Le mental c’est cette voix intérieure qui ne s’arrête jamais, « de toute façon tu ne mérites pas cette promotion », « arrête de manger, tu ressembles déjà à une vache », « elle est bien mieux que toi, c’est sûr il va te quitter pour elle »…


Le mental parle fort, il « gueule », essaie d’attirer notre attention.


L’intuition est beaucoup plus discrète, elle est rapide, la pensée vient puis repart, elle ne cherche pas à nous convaincre contrairement au mental.

En développant sa spiritualité, nous apprenons à calmer notre mental, à lui laisser moins de place et l’intuition peu à peu revient, nous apprenons à l’écouter et les décisions que nous prenons pour nos vies nous élèvent beaucoup plus.

5- La spiritualité apprend la confiance

En développant sa spiritualité, nous partons du principe que nous sommes des êtres spirituels, que les choses ont un sens même s’il nous est impossible de le saisir tout de suite.

Cette vision de la vie permet la confiance. Si nous acceptons que notre vie a du sens même lorsque nous traversons les pires moments, nous développons notre confiance dans la vie et nous apprenons à lâcher prise.

Il y a deux phrases qui m’accompagnent toujours et m’aident énormément :


« tout arrive pour une raison »

« tout arrive pour le mieux »

Alors oui, lorsque l’on traverse des drames, c’est parfois impossible de se répéter ces phrases là, pourtant, une fois le choc, le deuil, la peur, la terreur passés, nous avons le choix de rester « bloqués » dans ces événements tragiques ou bien d’essayer de « transformer l’essai », de trouver un sens à tout cela…


La spiritualité est donc un outil. Nous passons plus de temps à tenter de prouver que c’est vrai, nous n’osons pas nous lancer dans une quête spirituelle de peur que cela soit « des conneries ».


Nous avons peur de perdre notre temps…


Tous ces freins viennent de notre égo, de notre mental.


Après tout, est ce que l’on ne se fiche pas complètement de savoir si c’est vrai du moment que cela nous fait du bien ?


Nous cherchons souvent à expliquer, prouver, convaincre, est-ce vraiment important ?


Lors d’une dispute, le plus important n’est-il pas de se réconcilier et d’avoir une relation apaisée plutôt que de rester campés sur ses positions en vue de « convaincre » l’autre que l’on a raison ?

La spiritualité est une voie vers le calme, la sérénité et le bonheur, j’en suis convaincue et je vous souhaite de trouver votre chemin, d’oser vous éveiller à quelque chose de nouveau et d’oser devenir un être aligné entre votre corps, votre esprit et votre âme.



Si vous voulez découvrir la méditation, la spiritualité et en découvrir plus sur tout cela, n’hésitez pas à vous inscrire au challenge gratuit « body-mind-soul » qui sera organisé sur Facebook du 27 au 31 juillet avec des défis quotidiens, des lives tous les soirs à 18h disponibles en replay et une surprise à la fin du challenge pour tous les challengers.


Lors de ce challenge nous allons parler de l’alignement du corps, de l’esprit et de l’âme et s’intéresser à notre rapport au corps, nos pensées, nos émotions et évidemment notre spiritualité.




29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout